Comment faire la paix avec sa garde-robe ?

6/196

Voilà presque trois ans que j’ai créé mon dressing idéal et aujourd’hui je peux vous le dire avec certitude : j’ai enfin fait la paix avec ma garde-robe !

Ce fut un long cheminement, avec parfois des erreurs d’achat en cours de route et notamment des erreurs de style. Parce que j’adore la mode et tester des tas de looks différents. Parfois j’aimerais pouvoir me dédoubler pour porter tous les vêtements dont je rêve et surtout en profiter le plus longtemps possible, c’est vous dire ! L’ironie, c’est que malgré ça je suis toujours habillée pareil (ou presque). Mais le simple fait de m’imaginer caméléon me plaît. La mode est un merveilleux terrain de jeu qui permet de raconter n’importe quelle histoire, alors pourquoi se priver ?

Suivre les tendances, trouver son style, connaître ce qui va le mieux à sa morphologie etc… Toutes ces injonctions m’ont clairement empêchée d’être moi-même pendant de longues années. Et quel dommage, la vie est trop courte pour se priver de porter cette coupe de jean qui nous fait tant rêver, ou cette couleur vive que l’on adore mais qui n’est jamais à la mode !

Il est encore encore temps de vous réconcilier avec votre garde-robe et avec l’image que vous renvoyez aux autres. Je sais, ce n’est pas facile, cela demande nécessairement de s’aimer (un peu) soi-même. Mais je vous assure que ça vaut le coup !

Jupe en jean Moschino (seconde-main) // chemise boyfriend Les Sublimes (coton biologique, marque éthique) // Mules Oran Hermès // sac panier M concept Store // boucles d’oreilles SOKO (marque éthique, métal recyclé).

Comment se réconcilier avec sa garde-robe ?

Aujourd’hui je me sens parfaitement alignée avec mon image et les vêtements qui se trouvent dans ma garde-robe mais cela m’a demandé un peu de travail ! Voici mes 5 conseils pour faire la paix avec votre garde-robe.

Trouver sa signature de mode

Plutôt que chercher un style de mode qui ne rentrera jamais dans une case (c’est mon cas !) je vous conseille plutôt de trouver votre signature de mode. J’ai déjà  consacré un article entier à la signature de mode qui est pour moi LE secret pour affirmer votre personnalité et vous distinguer des autres. Votre signature peut être un vêtement (par exemple une coupe de jean que vous adorez, la chemise dans toutes ses variantes, la marinière comme mon amie Anne-Solange…), une couleur qui vous va particulièrement bien au teint, un style de chaussures que vous adorez (par exemple des chaussures dorées). Votre style peut aussi raconter une époque, comme mon amie Céline et ses looks 70’s. Enfin, votre signature peut être une façon de vous maquiller (ex le rouge à lèvres rouge) une coupe de cheveux, une frange… La signature de mode ne doit pas vous demander beaucoup d’efforts. Ce qui compte c’est que arriviez à trouver ce « petit truc en plus » qui vous définit naturellement et que vous l’exploitiez à fond !

N’hésitez pas à sonder vos amis, ils vous diront quelle est votre signature de mode.

Se faire aider par un coach en image

Certaines d’entre-vous me sollicitent régulièrement pour avoir des conseils personnalisés et m’envoient leurs mensurations pour savoir quels vêtements leur iraient le mieux. Ou pour les aider à trouver leur style. Dans ce cas, je réponds toujours de s’adresser à une conseillère en image et notamment Isabelle Thomas de Mode Personnelle ou encore Lucie Lebas (spécialisée en mode durable) qui sont de vraies professionnelles.

Aider les femmes à renouer avec leur corps, analyser leur penderie, comprendre ce qui cloche et les aider à mieux acheter, je considère ça comme un vrai métier qui nécessite un accompagnement sur la durée.

S’offrir les conseils personnalisés d’une conseillère en image représente un certain budget, c’est vrai. Mais à terme, vous serez gagnante. Parce que vous saurez enfin ce qui vous va et ce que vous voulez. Vous arrêterez de gaspiller votre argent dans des vêtements qui ne sont pas adaptés à votre mode de vie.

De manière plus générale, faire appel à des professionnels dans la vie quand on a besoin d’aide est toujours une bonne idée. C’est leur métier de vous aider à aller mieux ! (c’est valable aussi pour les psy, les coachs sportifs, coachs spécialisés en reconversion professionnelle etc etc). Si le sujet vous intéresse n’hésitez pas à me le dire, je pourrais vous partager mes diverses expériences de coaching (notamment du coaching d’entrepreneur).

Etre plus exigeante dans ses achats

Vous ne pouvez pas faire la paix avec votre garde-robe si vous vous sentez toujours envahie de vêtements qui ne vous plaisent qu’à moitié. Et encore moins si vous êtes en colère contre vous-même. La culpabilité est votre pire ennemie, ça ne sert à rien de vous autoflageller !

La seule solution pour vous sentir mieux devant votre garde-robe est d’aimer ce qu’il y a dedans. Et pour ça, il va falloir être plus exigeante dans vos achats. Pour éviter de vous éparpiller et d’acheter n’importe quoi de manière compulsive, je vous conseille de vous fixer des règles strictes. Ces règles peuvent être différentes pour chacune de nous, l’essentiel est qu’elles vous conviennent et qu’elles soient réalistes. Une fois que vous avez établi ces règles, essayez vraiment de les suivre. C’est pénible au début de changer ses habitudes mais vous observerez rapidement des progrès… Un peu comme avec les régimes quoi ! Très dur au début et ensuite on se sent plus léger…

Voici par exemple quelques règles que j’applique à ma garde-robe :

  • acheter le plus possible en seconde-main
  • jamais de vêtement tendance ou « pièce forte » acheté neuf
  • pas de couleur vive sauf le rouge qui est la seule dont je ne me lasse pas
  • jamais de vêtement synthétique acheté neuf (viscose, polyester…)
  • Acheter chez And Other Stories ou Sézane ? Ok mais uniquement des beaux basiques dans des matières éco-responsables (j’en ai déjà parlé longuement ici).

Ces règles peuvent sembler un peu strictes pour quiconque n’est pas dans une démarche éco-responsable. Mais elles m’aident vraiment à ne pas craquer quand la tentation est trop grande… En ce moment j’ai très envie d’une robe courte légère à fleurs, mais je résiste à la tentation de l’acheter neuve. Car les seuls modèles qui me plaisent sont souvent des robes 100% viscose pas forcément durables et made in China qui ne rentrent dans aucun de mes critères !

Il m’arrive très exceptionnellement de faire une entorse à mes propres règles… Parce que je ne suis pas parfaite, mais j’ai remarqué que je le regrettais souvent ! Il y a sans doute une jolie robe qui m’attend quelque part et qui respecte mes exigences. Je ne suis pas pressée !

Relire l’article : pourquoi acheter sans plaisir est culpabilisant ?

Arrêter de fantasmer

On surestime toutes plus ou moins nos vies réelles VS la vie rêvée… C’est humain, en plus les réseaux sociaux ont cette fâcheuse tendance à nous faire rêver d’ailleurs et nous donner envie d’acheter toujours plus de nouveautés. Les influenceuses qui voyagent aux 4 coins du monde et qui s’affichent tous les jours dans des nouvelles tenues (souvent offertes ou sponsorisées) au bord de la piscine, ok c’est beau et inspirant mais ce n’est pas la vraie vie ! Alors demandez-vous si leurs tenues sont adaptées à votre vie de bureau avant de cliquer sur tous les liens avec codes promo qu’elles partagent…

Demandez-vous si votre garde-robe est adaptée à votre mode de vie. Est-ce que vous avez besoin de 20 robes de cocktail si vous ne sortez jamais et passez vos journées en baskets ? Je prends cet exemple très précis car j’ai fait cette erreur : pendant des années j’ai acheté des robes très habillées alors que je passais l’essentiel de mes journées au bureau avec des geeks en puissance. Je n’avais jamais l’occasion de porter ces robes mais je continuais à en acheter !

Relire l’article : mes 5 conseils pour éviter les erreurs d’achat ?

Dépensez votre argent dans des beaux basiques

Tout ceci m’amène au dernier point… Arrêtez de dépenser votre argent uniquement pour des pièces originales que vous ne porterez presque jamais. S’il y a des vêtements qui méritent que l’on casse notre tirelire, ce sont les basiques que l’on porte tous les jours. Vous connaissez déjà ma liste de basiques, la vôtre est peut-être différente mais peu importe. Ce qui compte c’est que vous donniez à vos basiques la place qu’ils méritent dans votre dressing, car ils sont vos meilleurs amis au quotidien.

Offrez vous des basiques de qualité et éthiques, conçus dans de belles matières éco-responsables et aux finitions parfaites. Vous ne le regretterez pas ! Un beau basique de qualité bien porté, c’est l’élégance assurée !

Relire l’article : bien choisir ses basiques, pourquoi c’est important

 

 

La Newsletter du Dressing Idéal

Restons en contact !
Recevez mes articles et conseils directement dans votre boite email !

Je m'abonne ›

  1. Juil 27, 2020 6:51

    J’ai réalisé il y a peu de temps que j’achetais des vêtements parce que je les trouvais beau et pas parce que j’en avais besoin… c’est exactement ce que tu dis sur la vie rêvée : je ne vis pas dans une comédie romantique, je suis en télétravail dans une tenue confortable et quand je sors de chez moi il faut que je sois capable d’avoir tenue adaptée au vélo. Maintenant, j’hésite sur la stratégie à adopter : un moodboard pou m’approprier les vêtements que je trouve beaux ou carrément arrêter de regarder du contenu avec des fringues…

    • Juil 29, 2020 11:06

      @Aziliz

      J’adore ! Même chose ici le vélo en moins et deux enfants en bas âge en plus !

  2. Juil 27, 2020 7:15

    J’apprécie véritablement votre démarche qui est tellement responsable! Avec cet article, vous affirmez une nouvelle fois vos principes et les ancrez dans nos consciences. Merci.
    Moi aussi j’aime la mode mais je n’apprécie pas l’excès de la surconsommation. J’en étais également arrivé aux mêmes conclusions que vous pour concevoir mon dressing idéal mais votre exemple me forge dans mes convictions 😉 Merci pour votre exemple!

  3. Juil 27, 2020 7:26

    Merci pour cet article très réaliste et raisonnable !
    Je réfléchis déjà aux provenances , aux matières et à la durabilité de mes achats !
    D’ailleurs , en ce moment le joli cardigan , made in France de Reuni me fait de l’oeil en précommande , vais-je craquer , ne pas craquer ……😉
    Bonnes vacances à toi et peut-être nous croiserons nous au hasard d’un marché en Provence où je vais aussi !

  4. Juil 27, 2020 7:56

    Merci Anne, vos articles me font réfléchir et on peut être stylée avec des basiques. J’ai fait du tri et aujourd’hui ils sont coordonnés. Pour les couleurs, le rouge et le vert sont pour moi la touche éclat. Bel étéà vous et votre famille.

  5. Juil 27, 2020 8:48

    J’apprécie ces rappels à la raison, votre blog est très inspirant. Et oui, la matière est très importante. Je vois aussi beaucoup de robe en polyester et je sais très bien que je n’aime pas les porter. Mieux vaut investir dans des basiques ^^ J’aime bien l’idée d’une signature mode, ça va me donner à réfléchir. Bonnes vacances

  6. Juil 27, 2020 9:48

    Merci pour cet article, j’adore vous lire. Franchement ça serai interessant de vous entendre parler de coaching. Bon été !

  7. Juil 27, 2020 10:03

    Je trouve absolument génial qu’une jeune femme raisonne comme tu le fais. Je suis nettement plus âgée que toi mais tes principes me sont très familiers car ce sont ceux que j’ai reçus quand j’étais petite. On achetait des vêtements parce qu’on en avait besoin et c’était un « investissement » financier. Comme ma Maman cousait nos robes, nous avions quand même le plaisir de choisir les modèles et les tissus. Mais quand les vêtements devenaient trop petits, on en faisaient des nouveaux en les retaillant, en ajoutant un tissu, etc… ( on recyclait bien avant que ce soit devenu « tendance » ces dernières années !). Donc ta démarche me parle à 100% et je me réjouis que tu diffuses ce message. Merci et continue de nous écrire de magnifiques et utiles articles!

  8. Juil 28, 2020 7:42

    Le confinement et ses suites ont eu des effets positifs sur ce sujet: je ne sors quasiment plus, ai renoncé aux boutiques où il faut se masquer…Retour à ce que j’aime vraiment, le lin en été, le tartan en hiver; j’achète désormais presque exclusivement en seconde main (Vinted), mais quand je tombe par exemple sur « la » robe parfaite je me l’offre en deux couleurs (robe portefeuille à poches,Boden)! ainsi isolé on se retrouve face à soi-même et on revient forcément à ce qu’on aime vraiment…(je vends aussi régulièrement sur vinted!)
    Merci pour ces réflexions et bonnes vacances dans notre belle Provence!

  9. Juil 28, 2020 3:03

    Je me suis vraiment reconnues dans le passage vie rêvée vs. vie réelle… Pendant des années j’ai collectionné les chaussures de soirée de créateurs, parce que je les voyais sur les réseaux, ou en boîte sur des copines. J’en ai acheté compulsivement une cinquantaine de paires (heureusement majoritairement sur Yoox ou en outlet), mais quand même aussi aux Galeries, où je me ruinais, sans compter les nombreux clutchs et pochettes pour aller avec.

    Bilan quelques années plus tard : je travaille sur un site industriel aéronautique de 9h à 19h et je ne porte jamais ces talons et ces pochettes qui m’ont coûté une petite fortune à collectionner.

    J’ai un pincement au coeur à voir toutes ces chaussures attendre que je les sorte, au mieux à Nouvel An ou à Noël, ou pour un mariage…Et émotionnellement cette collection m’a demandé beaucoup d’effort à construire (j’étais étudiante à l’époque et je claquais littéralement tout mon argent) donc pas envie de la vendre sur Vinted pour 10% du prix d’origine…

    Résultat elles sont là à me regarder tous les matins, pendant que j’enfile pour la énième fois une paire de ballerines et que j’attrape un tote bag pour aller au travail…

  10. Juil 29, 2020 2:50

    super article. J’ajouterai de faire un point colorimétrie avec un-une pro. C’est génial. Ca vous permet de choisir encore mieux ces vêtements et de trouver ce qui les couleurs qui vous vont.

  11. Juil 29, 2020 6:21

    Effectivement, je te rejoins et mon regard change petit à petit concernant mon mode de consommation. J’ai encore du chemin à parcourir mais je vais m’atteler à cette réflexion plus responsable. Il est temps de revoir ses bases, je crois…

  12. Août 1, 2020 11:08

    Je te trouve particulièrement lumineuse dans cette série de photos.
    Je me retrouve dans les limites que tu te fixes, qui se rapprochent d’ailleurs pas mal des tiennes. Par contre mon style signature j’ai vraiment du mal à le définir, j’aime bien m’amuser avec la mode et je me fais avoir lors de mes achats. Par exemple cette jupe jaune à pois sur mes dernières photos insta, j’ai réalisé que je n’avais aucun haut qui allait avec, et que c’était quand même difficile à associer dans un look…
    Après je pense être sur un style bohème rock bric et broc…
    Par contre ce dont je suis fière c’est que je me suis complètement détachée de la tendance, et ça c’est une vraie libération

  13. Août 3, 2020 11:20

    Je suis ton blog depuis 2 ans. C’est à dire qu’au moment où j’ai réalisé que je ne voulais plus consommer aveuglément et être manipulée par « les tendances ». Alors j’ai fait quelque recherches sur internet et suis tombée sur ton blog. Il me correspond parfaitement, tes basiques correspondent aux miens, il m’a permis d’affiner mon style et je te lis régulièrement. De plus la période très spéciale que nous venons de vivre à permis de redéfinir les priorités et la place très exagérée accordée aux choses matérielles. Certes « les tendances » permettent de faire vivre tout une industrie, mais à quel prix ! La société de surconsommation a sans doute trouvé ses limites, en tout cas c’est très bien que les consommateurs se laissent de moins en moins berner par les sirènes de la mode et deviennent des acteurs responsables. Par ailleurs j’ai lu l’article de Marie-Claire qui t’es consacré ainsi qu’à tes consœurs, félicitation !

  14. Août 13, 2020 8:20

    Coucou ma belle, ce look est très « été » ! J aime beaucoup la mini jupe !!

    Persun
    https://www.persun.fr/blog

Votre commentaire...

Nom

Email