Trier et ranger sa garde-robe en 5 étapes

83/98

Pour être honnête avec vous, je me suis longtemps demandée si je devais écrire cet article sur comment trier et ranger sa garde-robe. C’est un sujet vu et revu, mille fois traité depuis la folie du livre « La magie du rangement de Marie Kondo » (quel succès ce livre, c’est fou !) et je trouvais assez ennuyeux de vous en remettre une couche.

Mais…

Il s’avère que j’adore le rangement et trier au fur et à mesure tout ce que contient mon appartement est une vraie source de bien-être. Je me sens étonnament bien quand je suis dans l’action de ranger, cela me vide la tête en même temps que l’espace autour de moi. Pendant que je range, je réfléchis, j’écoute des podcasts… bref, c’est très inspirant comme activité et je ne vois pas du tout cela comme une corvée, bien au contraire.

Faire du tri, c’est remettre de l’ordre dans son intérieur mais également dans son esprit. Et surtout c’est se donner la possibilité de voir l’avenir autrement. C’est laisser la place à la nouveauté, au changement… Et je ne sais pas vous mais moi j’adore ça !

Ranger son armoire, c’est la première étape vers le dressing idéal. Cela permet de faire un état des lieux très rapide du contenu exact de son vestiaire, des vêtements que l’on porte sans arrêt, ceux qui ne sont plus à notre taille, ceux qui ont encore l’étiquette accrochée au dos…

Trier son dressing, c’est une manière radicale de prendre conscience de ce que l’on possède et ce dont on a réellement besoin.

Mais pour que le rangement soit vraiment efficace, il faut le faire dans un état d’esprit positif. Vous devez avoir du temps devant vous (une demi-journée c’est le minimum) et vous concentrer à 100% sur ce que vous faites !

Avant de vous atteler à la tâche, dites vous que ces quelques heures que vous passerez au milieu de votre pile de vêtements à ne plus savoir qu’en faire vous permettra vraiment d’y voir plus clair. C’est un énorme service que vous vous rendez à vous-mêmes.

Si vous avez du mal à vous séparer de vos affaires (c’est parfois difficile, j’en conviens) ou avez besoin de conseils sur les vêtements que vous devez garder ou non, faites vous aider d’un proche en qui vous avez une totale confiance et qui vous donnera un avis honnête et sincère. Quelqu’un qui connait votre style, sait ce que vous portez et qui aura suffisamment de recul pour vous dire si vous reporterez un jour cette mini-jupe à sequins ou si vous devez définitivement vous séparer de ce pull violet qui ne vous va pas au teint. Gardez toutefois à l’esprit que vous seule connaissez vos limites et que cette étape de rangement, vous la faites avant tout pour ne garder que les vêtements qui vous plaisent à vous et à vous uniquement. Alors le mieux est quand même d’accomplir cette tâche seule. A vous de voir !

Trier et ranger sa garde-robe en 5 étapes

En attendant, voici comment moi je procède pour trier mon dressing, en sachant que je le fais à chaque gros changement de température, c’est à dire environ deux fois par an, au début du printemps et à la fin de l’été.

Etape 1 – Sortez tous les vêtements de votre armoire

Et oui, ça peut sembler radical mais sortez tous les vêtements de votre placard, y compris les chaussettes et les sous-vêtements, sans oublier les chaussures et les accessoires : sacs à mains, foulards, ceintures, chapeaux… C’est le seul moyen de faire un tri efficace et de vous débarrasser de ce qui est superflu. On a tendance à collectionner les paires de chaussettes identiques, les culottes usées ou les foulards aux imprimés bizarres que l’on ne porte plus depuis des années sans se rendre compte que tout ceci prend une place folle. En vidant totalement votre armoire et en contemplant la pile de linge que vous aurez sous les yeux, vous réaliserez que finalement vous possédez bien plus de vêtements que vous ne le pensiez (en plus cela permet de retrouver des choses que l’on croyait avoir égarées). Avec cette méthode, vous éviterez d’acheter un énième lot de chaussettes noires en sachant que vous en avez déjà plein l’armoire (personnellement c’est du vécu).

Etape 2 – Trier vos vêtements en faisant 3 piles

  • ceux que vous portez souvent et que vous adorez
  • ceux que vous ne portez jamais (erreurs d’achats, style qui ne vous convient plus, mauvaise taille)
  • ceux que vous portez rarement mais que vous aimez bien malgré tout ou qui vous rappellent des souvenirs

Etape 3 – Rangez soigneusement les vêtements que vous portez et que vous adorez

Normalement, cette pile de vêtements doit représenter vos basiques. Jeans, pantalons, pulls, tee-shirts, chemises… Rangez les de préférence sur un portant avec des cintres. Je n’aime pas trop plier mes vêtements et les ranger en pile dans mon armoire, je trouve que l’on n’y voit plus rien. Essayez vraiment d’aménager une penderie (même petite) dans votre placard, c’est tellement plus pratique et agréable de choisir ses vêtements quand ils sont suspendus. Et cerise sur le gâteau, ça évite de les retrouver froissés et de perdre davantage de temps le matin ! Si vous n’avez pas la possibilité de créer une penderie chez vous, par manque de place ou de moyens, IKEA vend des portants tous simples en tube pour 10 euros. C’est vraiment un très bon plan B.

Etape 4 – Vendez, donnez ou recycler les vêtements que vous ne portez JAMAIS

Car en théorie, vous ne les reporterez sans doute jamais. J’ai longtemps été celle qui garde tout « au cas où » et surtout parce que cela me faisait mal au coeur de me séparer de mes vêtements. Soit parce qu’ils m’avaient coûté cher et dans ce cas, j’avais l’impression de jeter mon argent par les fenêtres. Cela me donnait bonne conscience de les garder. Soit parce que j’attendais des occasions spéciales pour les porter. Et quand une occasion spéciale se présentait (une soirée chic, un dîner romantique, un mariage…) je n’avais pas forcément envie de les porter non plus ou je craquais pour une nouvelle pièce, plus adaptée à la saison ou à mes envies / mon style du moment. Parce qu’entre temps, de l’eau avait coulé sous les ponts et que les vêtements que j’avais gardés étaient déjà démodés… Tous ces vêtements non-portés qui s’étaient accumulés m’ont fait comprendre que je devais me concentrer sur des basiques et des vêtements plus intemporels. Et que suivre les tendances et consommer de la mode jetable (la fameuse fast fashion) n’était plus en accord avec mes principes et ma manière réelle de m’habiller au quotidien.

Donc.

Séparez vous des vêtements que vous ne mettez pas ou plus. La règle d’usage est que tout ce qui n’a pas été porté depuis deux ans ne le sera sans doute jamais plus.

Vous pouvez choisir de donner ou de vendre vos vêtements sur des sites d’occasion, c’est à vous de voir selon le temps dont vous disposez ou ce que vous souhaitez en faire. Personnellement, j’essaie de vendre ce qui est neuf ou en bon état (notamment les vêtements de marque) et je donne le reste aux associations. Ce qui est trop abimé part dans les bennes de recyclage installées un peu partout dans mon quartier.

A la fin de cette étape, vous devriez déjà y voir plus clair.

Etape 5 – Laisser une chance aux vêtements que vous ne portez pas souvent mais que vous aimez bien 

C’est la pile la plus compliquée à trier car elle est brouillée par une charge affective. On hésite parfois à se séparer d’un vêtement parce qu’il nous rappelle un souvenir heureux, un amoureux perdu… Ou parce que l’on est capable de les porter que quand on se sent vraiment au top. Par exemple, je suis incapable de porter une jupe si je me sens fatiguée ou moche (merci les hormones) mais ce n’est pas pour ça que je n’en porte jamais… J’en porte rarement, c’est vrai, mais j’aime l’idée d’avoir une ou deux jupes que j’aime réellement dans mon armoire.

Il faut savoir donner une chance à vos vêtements, surtout s’ils vous évoquent quelque chose de positif. Vous déciderez plus tard, lors d’un autre tri, ce que vous souhaitez réellement en faire.

J’ai mis des années à me débarasser d’une robe rose à fleurs que je trouve absolument affreuse aujourd’hui mais que j’avais beaucoup portée les étés de mes années lycées et étudiantes. Cette robe était le symbole de ma jeunesse perdue, de mes années d’insouciance et il n’y a que très récemment que j’ai pu m’en séparer. Je ne ressentais plus le besoin de la conserver comme une relique, j’avais mûri, sans doute. Je n’ai pas gagné une place folle dans mon armoire en donnant cette robe mais le fait de réussir à m’en séparer fut une étape très marquante dans ma vie intérieure.

Ces vêtements de la 3ème pile, remettez les dans votre armoire en les regroupant, si possible à côté des vêtements que vous portez tous les jours. Cela vous permettra de garder un oeil dessus et de pouvoir agir quand bon vous semble. Soit pour les porter les jours « avec », soit pour vous en débarrasser quand vous serez enfin prête.

Voilà, c’est tout.

Je ne fais rien de plus que cela, je trouve que c’est déjà pas mal ! Je ne plie pas mes sous-vêtements de manière militaire à la Marie Kondo, je ne prône pas le minimalisme à l’extrême et surtout, je reste bienveillante avec moi-même. Je ne me torture pas l’esprit sans cesse avec mes vêtements et je ne culpabilise pas quand je fais des erreurs d’achat (j’en parlerai d’ailleurs dans un autre article).

Mon prochain objectif est d’essayer de connaître mon dressing sur le bout des doigts (c’est à dire par coeur) pour me permettre d’avancer encore un peu plus dans ma recherche du dressing idéal.

Et vous, vous aimez trier votre penderie ? Racontez-moi comment vous procédez, ça m’intéresse !

 

Vous aimerez aussi

La Newsletter du Dressing Idéal

Restons en contact !
Recevez mes articles et conseils directement dans votre boite email !

Je m'abonne ›

  1. Mar 13, 2018 4:25

    Petite astuce pour savoir si le vêtement a été récemment porté : retourner tous les cintres de sa penderie et replacer le cintre dans le bon sens qu’une fois le vêtement porté. Au bout d’un an, j’ai constaté que je mettais à peine 1/3 de mes vêtements !

    • Mar 13, 2018 4:47

      @Agathe

      Super astuce Agathe, c’est vraiment une très bonne idée ! Merci pour le partage 😉

  2. Mar 14, 2018 12:55

    Vous pouvez venir faire du rangement chez moi 😂🤣😍
    Merci pour cet article. Je vais m’y mettre 😊
    Quels sites recommandez vous site pour les podcasts? Ou comment les trouvez vous? Ça m’intéresse, histoire de faire de ce moment qqch de memorable 😀 Bonne journée 😎

    • Mar 14, 2018 2:05

      @Eliane

      Le pire c’est que j’aime tellement le rangement que je serais capable de le faire avec plaisir pour les autres 🙂 Je ne mens pas quand je dis que ça me détend ! Pour les podcasts, ce sont mes pérégrinations sur le web et les réseaux sociaux qui font que je les repère… Il y en a certains qui font le buzz et dont on parle beaucoup en ce moment ! Vous avez lu mon article à ce sujet sur Annouchka.fr ?

      • Juin 14, 2018 2:55

        @Anne Montecer

        ha, mais c’est un boulot en soi! je ne sais pas si on en vit bien, mais il y a qq années j’avais fait venir un coach en garde robe pour faire le tri, séparer ce qu’il fallait garder du reste, et identifier les qq pièces à avoir (par ex, une paire de bottes noires dans mon cas). J’avais apprécié, ca m’avait permis de me rendre compte qu’il n’y avait que du bleu dans ma garde robe et de tenter la couleur de temps en temps.
        Pour le don de vêtements, je me permets de faire la pub pour la cravate solidaire http://lacravatesolidaire.org/, pour donner un petit coup de pouce à des chercheurs d’emploi!

  3. Mar 15, 2018 12:44

    Non 🙂 Mais je vais le faire Merci 🙂

  4. Juin 7, 2018 11:39

    Sans avoir lu cet article, c’est un peu ainsi que j’ai procédé quand j’ai (enfin !) pu ranger mon dressing d’hiver il y a peu : j’ai gardé uniquement ce que je portais beaucoup et les vêtements à qui je voulais laisser une chance l’année prochaine ! On verra à la réouverture du sac et à l’usage… Et en ce moment, je trie je trie dans mes vêtements de printemps-été ! Mais ça fait beaucoup de bien, j’aspire à un dressing plus « light » afin de profiter réellement de ce qu’il y a dedans, et ne pas oublier des affaires au fin fond des tiroirs…
    L’été j’ai tout de même une petite astuce : si j’ai un voyage de prévu (sachant que je voyage plutôt en mode sac à dos road-trip), je mets de côté des vêtements dont je ne suis pas loin de me séparer, je les emmène en voyage et je peux ainsi les jeter/donner (selon l’état) sur mon trajet, pour remplir ma valise de souvenirs à la place !

  5. Juin 14, 2018 10:48

    […] J’espère que ces 5 bonnes raisons de créer votre dressing idéal vous auront convaincues de faire du tri et de commencer à simplifier votre garde-robe. Si vous avez besoin d’aide pour y voir plus clair et commencer à faire du tri, je vous invite à suivre mes 5 étapes pour trier et ranger votre garde-robe. […]

    • Oct 3, 2018 6:40

      @5 bonnes raisons de créer votre dressing idéal - Le Dressing Idéal

      Depuis que je suis enceinte, j’ai l’impression d’avoir trop de vêtements qui ne me correspondent plus mais je dois attendre la naissance de mon bébé pour pouvoir trier (aarg.. Je m’impatiente).
      eh oui! Je fais partie des gens naturellement maigre 😢. Je suis du coup ravie d’avoir pris du poids pendant la grossesse mais j’ai peur de tout reperdre une fois que j’aurais accouché et de refaire une taille 32-34 quelques mois après. Ça ferai des achats inutiles si je me débarrassais de tout ce qui est en taille 34. Je suis impatiente et frustrée ! XD

  6. Oct 11, 2018 3:47

    Merci pour cet article qui donne de bonnes idées pour eviter de s’égarer entre les souvenirs et les projets!

  7. Nov 16, 2018 8:13

    […] que vous savez ranger votre garde-robe, bien choisir vos basiques et éviter les erreurs d’achats, j’ai envie de vous parler […]

Votre commentaire...

Nom

Email