Le dressing idéal d’Anne-Solange Tardy

44/158

Aujourd’hui je vous emmène dans le dressing idéal d’Anne-Solange Tardy, auteure du blog « Cachemire & Soie » depuis 2007. Anne-Solange a 40 ans et vit de sa passion qui consiste à écrire des livres, mais pas seulement. Depuis quelques mois, elle a lancé « Pochette Surprise », une newsletter qu’elle envoie chaque jeudi à ses milliers d’abonnés. Ou plutôt devrais-je dire à ses milliers de fans… car Anne-Solange est l’une des femmes les plus inspirantes de la toile ! C’est elle qui sans le savoir, m’avait donné l’envie de créer mon premier blog et de faire des progrès en photographie. Car outre sa merveilleuse plume, Anne-Solange possède d’autres talents créatifs dont celui de fabriquer de belles images. Et comme elle est généreuse et très pédagogue (oui je sais, tant de qualités c’est un peu énervant^^) elle organise des workshops pour vous apprendre à faire de belles photos avec votre téléphone portable.

Je me souviens d’une époque pas si lointaine où Anne-Solange s’amusait à partager ses looks et ses nombreuses inspirations mode avec ses lectrices. Chose qu’elle ne fait plus désormais, à mon grand regret ! J’ai donc voulu comprendre ce qui avait changé dans sa manière d’aborder et de consommer la mode. Je me suis rendue dans son joli loft esprit « jungle urbaine » de la banlieue parisienne, pour mettre le nez dans sa garde-robe et tenter d’en savoir plus sur sa définition du dressing idéal et de la mode durable.

Soucieuse de bien m’accueillir, Anne-Solange avait rangé tous ses vêtements par couleur juste avant mon arrivée. Une manière, selon elle, de tromper « le vide abyssal » de sa garde-robe… Une garde-robe minimaliste, certes, mais durable ! Car même si Anne-Solange a l’impression d’être une mauvaise élève et qu’elle ne coche pas toutes les cases en matière de mode éthique, sa consommation de vêtements intelligente et réfléchie fait d’elle une acheteuse responsable.

Anne-Solange Tardy (photos : Noémi Micheau)

Quel est ton style Anne-Solange ?

« Ahah, c’est une question trop difficile ! Ces deux dernières années j’ai pris quinze kilos et ma physionomie a beaucoup changé (ndlr : Anne-Solange suit un parcours de PMA pour devenir maman) j’ai donc pas mal réorganisé ma garde-robe. Comme ce n’est pas une situation définitive, j’essaie d’acheter peu de choses en allant au plus simple. Pas en achetant des choses moches mais en essayant de trouver une sorte de ratio entre fringues confortables mais suffisamment jolies et passe-partout pour que je me sente bien ! 

J’ai donc adopté une sorte d’uniforme : en été, je porte un pantalon (jean le plus souvent) et une chemise d’homme. En hiver je porte la même chose mais je rajoute un sweat. Ce qui change surtout ce sont les chaussures ! En été je me lâche un peu sur les chaussures, j’adore les paillettes et les chaussures colorées. Je trouve ça plus facile d’oser la couleur en été, en hiver c’est plus difficile à associer avec les manteaux.

Ta définition du dressing idéal ?

« Pour moi c’est un dressing dans lequel il ne manque rien et qui pare à toutes les occasions, y compris les mariages ou les évènements très chics ! Si demain je vais à un mariage par exemple, c’est la panique à bord ! Je n’ai rien qui puisse aller à un mariage… Quand tu as réussi à avoir dans ta garde-robe toutes ces choses là, c’est que ton dressing est parfait !

Aujourd’hui, je ne possède que des vêtements que j’aime mais pas toujours de très bonne qualité. Il faudrait que j’améliore ça… »

Où achètes-tu tes vêtements ?

« J’achète mes chemises chez GAP, au rayon femme car j’ai pas mal de poitrine et les modèles homme sont trop larges aux épaules. J’aime bien GAP car ce sont toujours les mêmes modèles depuis quelques années.

Oui, je vais chez GAP, je ne suis pas du tout un exemple en terme de consommation de mode responsable ! »

Ton basique préféré ?

« J’adore la marinière ! Je suis née en normandie et j’ai vécu toute mon enfance en Bretagne ! »

La marinière, tu ne trouves pas ça un peu cliché pour une normande / bretonne ?

« Les « vrais » normands (pêcheurs and co) ne se baladent plus trop en marinière, c’est plus un truc de touriste effectivement. Mais ça ne m’empêche pas d’adorer ça ! En été je suis la plupart du temps habillée en jean et en marinière avec mon petit panier, ce qui fait beaucoup rire ma mère ! J’ai beau être une authentique normande, je trouve ça ravissant. 

La mode inspirée du monde marin est la plus belle ! C’est une mode intemporelle qui va à tout le monde. »

As-tu une petite robe noire ?

« Oui j’en ai deux, mais elles font aussi partie du package « fringues transitoires » ahah ! Elles sont hyper simples et la totale incarnation de la petite robe noire, celle qui te sauve quand tu ne sais pas comment t’habiller. Je les porte surtout quand j’ai besoin d’une tenue un peu habillée pour un évènement mais je pourrais tout à fait me balader avec dans la rue la journée, avec une paire de baskets. »

Tes basiques chaussures ?

« En été, je porte la même paire de chaussures bateau que j’ai achetée en 3 exemplaires ! Cette paire de chaussures est la chose la plus merveilleuse de mon dressing. J’en ai déjà usé deux paires et il faudrait que j’utilise la troisième et dernière paire que j’ai, mais j’ai trop peur de l’abîmer. J’ai écumé toutes les boutiques AIGLE et les vide-dressing dans l’histoire de trouver les mêmes mais sans succès !

J’ai beaucoup de chaussures à talons que je garde tant elles sont belles, en me disant que je les reporterai un jour ! Oui, on peut dire que j’ai un faible pour les jolis souliers ! »

Ta pièce fétiche ou sentimentale ?

« Une cape orange de la marque Paul & Joe que j’ai gardée pendant des années. J’ai fini par la donner à ma cousine la semaine dernière qui en rêvait depuis des années. C’est vraiment un très beau cadeau que je lui ai fait, de toute façon je ne la porterai plus jamais ! Je regrette un peu le temps où j’osais un peu plus de folie et de choses marrantes dans ma garde-robe… »

La mode durable et responsable, c’est quoi pour toi ?

« J’ai tous les indicateurs au rouge, je suis la plus mauvaise élève en matière mode responsable ! Je vais chez GAP et dans d’autres enseignes de fast-fashion… Bon, je n’achète pas beaucoup de vêtements, ça compense un peu ?

Je suis confrontée à plusieurs problèmes en fait. Je ne sais pas trop quels vêtements vont à ma morphologie et surtout, je ne sais pas trop où aller à part chez les grandes marques. J’ai eu pas mal de déboires avec des marques un peu plus « haut de gamme» type Maje, Sandro etc… donc je n’y mets plus les pieds. En plus, mon poids a beaucoup varié ces dernières années donc j’ai du mal à imaginer que je vais garder mes vêtements pendant des années. Pourtant je fais partie des gens convaincus par l’idée d’acheter moins mais mieux ! 

Quand je trouve quelque chose qui me va, à ma taille, c’est déjà un miracle en soi ! Donc pour l’instant je vais là où j’ai le plus de choix, à savoir dans les grandes enseignes qui sont les seules à proposer ça. Je serais ravie de changer ma manière de consommer la mode pour des vêtements plus durables mais je ne sais pas quoi acheter, où, comment, quelles marques ?

Comme de nombreuses femmes, j’ai l’impression que je ne trouverai jamais ma taille parmi les marques plus haut de gamme ou éthiques. Je fais un bon 42 et souvent les vêtements sont taillés pour les petites tailles ! Ce n’est sans doute pas vrai mais c’est mon ressenti !

Ce n’est pas une question de budget, j’ai bien conscience que les conditions de fabrication de la fast-fashion ne sont pas acceptables et je n’ai pas envie de soutenir ça. Mais j’ai l’impression que rien ne va m’aller chez les petites marques éthiques ! 

Je n’ai pas vraiment pris le temps de chercher parmi les marques éthiques. Parfois j’achète parmi les collections « green » des grandes marques comme H&M Conscious ou ASOS Green Room. »

A cause de tout ça, faire du shopping est rarement un plaisir pour moi. J’aime bien acheter sur internet et faire des paniers virtuels sur ASOS ! Je me sens un peu comme une enfant qui rêve à habiller une poupée, je crée des looks imaginaires mais parfois je n’achète rien. Les cabines d’essayage mal éclairées me dépriment, je n’aime pas faire la queue à la caisse… »

Est-ce que tu regardes les étiquettes de tes vêtements ?

« Non, pas trop, si ça me va je prends ! Mais majoritairement j’achète des chemises et vêtements en coton. Oh la la, j’ai tellement de mauvais points ! C’est un tel stress d’aller m’acheter des fringues, quand je trouve un truc qui me va j’ai l’impression d’avoir traversé des montagnes ! Donc si je devais m’interdire d’acheter un vêtement car il ne correspond pas à une certaine éthique ça serait vraiment trop décourageant pour moi !

La mode éthique est un domaine complexe et le fait d’en parler avec toi me fait réaliser que je ne m’en préoccupe pas assez. Je vais faire bien plus attention lors de mes prochains achats. Ça me donne envie de changer ma façon de faire.

Ce que je trouve important c’est que chacun puisse faire un petit geste en fonction de ses moyens. Un peu comme avec l’alimentation quoi ! D’un autre côté je pense que le marché vient en réaction à quelque chose. C’est la demande du consommateur qui fait bouger les choses !

Que penses-tu du concept de garde-robe capsule ?

Je ne suis pas le concept de garde-robe capsule à la lettre, disons que ce n’est pas un truc qui est inscrit dans mon agenda, mais je m’achète des vêtements deux fois par an. A la fin de l’été en septembre et en mars- avril pour la saison printemps-été. En général c’est plutôt parce que je suis prise d’un élan d’achat et dans ce cas, je veille à ce que tout ce que j’achète va ensemble, histoire d’avoir une panoplie de vêtements interchangeables. 

Cette idée de pouvoir tout mixer sans se poser de question je trouve ça fabuleux et super inspirant !

Achètes-tu des vêtements de seconde-main ?

« Je le faisais beaucoup il y a quelques années, c’était même l’une de mes habitudes d’achat principale. C’était la période où j’adorais acheter des marques chères que je trouvais moins chères d’occasion. Et puis le plaisir de dénicher des petites trouvailles de temps en temps. Maintenant comme je fais tous mes achats de vêtements en même temps, c’est plus compliqué !

J’achetais principalement dans des dépôts-vente, je n’ai acheté qu’une seule fois en ligne sur le site videdressing.com. J’avoue que l’arrivée de Vinted sur le marché et le fait que tout le monde en parle me donne envie d’essayer cette plateforme. Je pourrais justement y acheter des chemises GAP d’occasion par exemple ! »

Comment imagines-tu la mode dans 5 ans ?

« J’aimerais que toutes les femmes puissent s’habiller quelle que soit leur morphologie ! Donc j’espère vraiment que la mode sera plus inclusive, surtout au niveau des coupes. Je voudrais que l’on puisse trouver ce que l’on cherche tout le temps, à savoir des jeans taille haute, taille basse… quelle que soit la tendance du moment ! Quand on regarde la mode des années 50, par exemple, j’ai l’impression qu’elle était bien plus flatteuse pour les femmes en général.

Je suis assez agacée par le côté jetable et éphémère de la mode, donc j’espère vraiment que celle-ci va évoluer vers un modèle plus intemporel et durable. J’aime l’idée de choses qui perdurent ! »

Un grand merci à Anne-Solange pour cette interview passionnante ! Si l’article vous plaît n’hésitez pas à le partager ! Vous pouvez suivre les aventures d’Anne-Solange en vous abonnant à son compte instagram et à sa newsletter Pochette Surprise

 

 

 

La Newsletter du Dressing Idéal

Restons en contact !
Recevez mes articles et conseils directement dans votre boite email !

Je m'abonne ›

  1. Avr 1, 2019 6:43

    J’aime cette idée des incursions dans le dressing d’invitées!
    Là, clairement, ce n’est pas du tout le genre de vêtements que je porte, mais je trouve hyper intéressant de lire son regard sur la question! Et le tri par couleurs, c’est trop joli!

    • Avr 2, 2019 2:23

      @Anne

      J’aime également cette idée d’article!

      • Avr 2, 2019 10:41

        @Marie-Eve Richer

        Merci, je suis contente que cette rubrique vous plaise ! Il y aura d’autres articles prochainement 🙂

    • Avr 2, 2019 10:42

      @Anne

      Oui, c’est passionnant de regarder dans la garde-robe des autres, on en apprend beaucoup sur la personne mais aussi nos modes de vie et de consommation en général. Contente que ce type d’article te plaise !

  2. Avr 1, 2019 8:34

    Très sympa cet article, merci !

    • Avr 2, 2019 10:42

      @Madame Chou

      Merci ! Il y en aura d’autres bientôt !

  3. Avr 1, 2019 8:59

    Oh merci Anne pour cette belle idée de rubrique et pour cette petite visite des placards d’Anne-Solange. J’ai eu l’impression d’entendre sa voix en lisant cette interview et ça me réjouit de vous savoir ensemble pendant ces quelques heures avec Noémi ! Bises à vous.

    • Avr 2, 2019 10:43

      @Marjoliemaman

      Merci Marjo, c’était effectivement un très chouette moment pour nous trois 🙂

      • Avr 2, 2019 7:50

        @Anne Montecer

        <3 (J'adore le projet d'Anne, je prends beaucoup de plaisir à la photographier et retrouver Anne-Solange, c'était vraiment très très chouette !)

  4. Avr 1, 2019 9:33

    Merci beaucoup pour ce joli article. J’ai l’impression de vivre la même chose pour trouver des vêtements dans mon bon 42 !!

    • Avr 2, 2019 10:43

      @Aurélie

      Merci Aurélie, et malheureusement tu es loin d’être la seule !

  5. Avr 1, 2019 9:49

    Merci pour cet article qui soulève un vrai problème : celui de s’habiller quand on fait un bon 42 … C’est mon cas du fait d’arriver joyeusement vers les 50 ans ! Prendre du poids avec l’âge c’est aussi abandonner pas mal d’enseignes qui ne nous proposent plus rien. C’est à ce moment que les basiques nous sauvent : chic et confort , ils traversent les âges et les époques 🙂 ainsi que les morphologies !

    • Avr 2, 2019 10:46

      @Françoise

      Je crois vraiment que de nombreuses marques éthiques proposent des tailles 42/44 et plus, mais elles manquent de visibilité et peinent à se faire connaître ! Dès lors que tu souhaites sortir des grandes enseignes, le marché est plus compliqué à appréhender. Il y a évidemment internet mais autant chercher une aiguille dans une botte de foin :/

      J’ai vraiment envie ces prochaines semaines de vous faire découvrir des marques plus confidentielles et éthiques qui proposent des bons basiques ! Y’a plus qu’à 🙂

  6. Avr 1, 2019 10:47

    Merci pour ce bel article ! Des questions pertinentes et des réponses passionnantes et honnêtes, un véritable plaisir de lecture.
    Les photos sont magnifiques en prime. Bravo.

    • Avr 2, 2019 10:46

      @Karine

      Merci Karine, je suis contente que l’article t’ait plu ! Il est un peu long mais je n’ai pas réussi à faire plus court, l’échange avec Anne-So était beaucoup trop intéressant !

  7. Avr 2, 2019 12:31

    Merci pour cet article très éclairant et sur ce regard sur le « bon 42 » ! En effet, les marques mode poussent certes jusqu’au 42… rarement 44 mais ce sont la plupart du temps des « petits » 42 ! Maintenant que je couds (alternative absolue !) j’en ai la preuve définitive…

  8. Avr 2, 2019 2:52

    Je suis bien contente de lire que la mode devrait être plus inclusive et dictatorielle (si tu veux un jean taille haute et que ce n’est pas la mode, tant pis pour toi ! Le slim ne va pas à ta morphologie, rame pour trouver une autre coupe qui ne soit pas formatée « sans rondeurs » !). C’est exactement ce que je pense et ce que je vis. Merci, merci Anne-Solange de le dire haut et fort et merci, Anne, de relayer sa parole. Cet article est très vrai et très important, j’espère qu’il aura beaucoup de bons échos.

  9. Avr 2, 2019 2:53

    Je voulais dire MOINS dictatorielle bien sûr…

  10. Avr 2, 2019 8:06

    Merci pour cette belle interview Anne! Je souhaiterais rebondir sur cette histoire de taille. Je crois que le problème globalement ne vient pas de la taille des femmes, mais des coupes proposées par les marques. J’ai par exemple beaucoup de mal à touver des pulls et des chemises à des longueurs qui me conviennent. 58 ou 60 cm, ce n’est vraiment pas long. Je ne suis pourtant pas grande et fais un 38… Je n’ose même pas imaginer les difficultés que rencontrent les filles qui ont de la poitrine! Bref, je trouve ça ahurissant ce non-sens!

  11. Avr 2, 2019 8:20

    Merci merci pour cet article. Comme Françoise, je glisse tranquillement vers la cinquantaine et je fais un 44 ou 42 pour les pantalons. Trouver les vêtements qui me vont est parfois la croix et la bannière; Je ne peux louer que les sites anglais, très inclusifs mais pas éthiques (beaucoup de made in china). En France, la Fée Maraboutée offre des pièces réalisées en Italie, mais avec parfois des problème de qualité.
    Alors, oui, à un article éthique et dodue.

  12. Avr 2, 2019 8:44

    Bonjour moi aussi je fais un bon 42 voire un 44. Si votre budget le permet je vous encourage à aller chez Cotelac. Cette marque habillé TOUTES les femmes de 15 à 90 ans! Et il y a des robes et des tops pour toutes les morphologies, sans oublier chez les stylistes française Diega. Sinon je vous conseille le pedal pusher de chez Closed. Vous pouvez aussi lorgner du côté des italiens: pomandere-momoni-maliparmi. Les modèles taillent large et sont de très belle qualité. Vous pouvez aussi trouver facilement ces vêtements en seconde main chez videdressing par exemple. Mon vestiaire est bientôt idéal! Je peux mixer mes pièces selon les circonstances. Pour moi un beau vêtement c’est d’abord un excellent tissu puis une bonne coupe et ensuite de belles couleurs. Les stylistes qui sont de bon coloristes sont peu nombreux. Grâce à eux on peut mélanger des vêtements pour apporter du contraste dans être discordant !… voilà mon éclairage sur la question !
    Merci aussi pour vos conseils !

  13. Avr 2, 2019 9:43

    Vraiment intéressant cette incursion dans la penderie d’une autre : ça fait se poser des questions, sur la mode en général et nos habitudes en particulier. J’ai du mal à concevoir les achats groupés seulement sur 2 périodes de l’année : cela me semble très frustrant !!! Pratiquant beaucoup l’achat 2nde main, ou promo en boutique ou en ligne, je suis toujours aux aguets !!!Sinon, tout à fait en accord avec la sélection de marques citées par Isabelle (avec mention particulière à Cotelac et Closed et son Pedal Pusher, mais aussi le Pedal Star) qui sont aussi mes préférées …

  14. Avr 8, 2019 11:22

    J’aurais pu écrire mot pour mot ce que dit Anne-Solange (à l’exception près que je n’ai jamais mis un pied chez Gap et que je boycotte les chemises juste bonnes à « couvrir »).
    Acheter moins est limite imposé vu le choix et l’expérience du « je repose tout ».
    Acheter mieux, quand tu crèves d’envie d’acheter à nouveau une taille en dessous, c’est vraiment pas l’investissement dans lequel tu fonces.

  15. Juil 5, 2019 11:53

    oui, je trouve que c’est une riche idée de venir décortiquer le dressing d’invitées. Bravo Anne !

  16. Sep 15, 2019 5:49

    […] pas pire que celles qui font des paniers virtuels sur ASOS et n’achètent jamais rien, n’est-ce pas Anne-So ?). Vacances d’été oblige, il y avait sans doute moins d’annonces que d’habitude […]

Votre commentaire...

Nom

Email