5 conseils pour réussir son shopping sur internet

50/98

Vous êtes plutôt une acheteuse en ligne ou en boutique ?

J’ai toujours adoré faire les boutiques mais depuis la naissance de mon petit dernier, je n’ai plus beaucoup le temps de faire du shopping à Paris. Je préfère réserver mes week-end à des activités plus familiales (ah les joies du square !) et surtout la perspective de courir les magasins bondés le samedi ne me fait plus DU TOUT rêver. Petit à petit, j’ai vraiment changé mes habitudes de consommation et j’achète désormais 75% de mes vêtements et ceux de mes enfants sur internet. Etrangement, j’ai remarqué que mon plaisir était le même que si j’avais acheté quelque chose en boutique et je suis toujours très impatiente de recevoir mon colis !

Faire son shopping sur internet a de nombreux avantages :

  • on a accès à TOUTES les boutiques et toutes les marques du marché depuis son canapé !
  • il y a souvent plus de choix et de stocks qu’en magasin
  • on évite les magasins bondés (adieu longues queues aux cabines d’essayage et à la caisse)
  • on peut prendre son temps pour réfléchir à un achat
  • on n’est pas poussé à l’achat par un vendeur insistant (et on évite ainsi les erreurs d’achat)
  • il y a souvent des offres privées ou des codes promo réservés aux achats en ligne

… et quelques inconvénients

  • on ne voit pas l’article en vrai
  • on ne peut pas non plus l’essayer pour vérifier qu’il nous va
  • on doit parfois payer les frais de port pour le retourner

On voit clairement que la liste des avantages est plus longue que celles des inconvénients ! Comme je le disais plus haut, je suis déjà convaincue par les bienfaits du shopping en ligne même s’il m’arrive parfois de flâner dans les magasins pour faire du repérage ou d’avoir un vrai coup de coeur et d’acheter un vêtement qui n’était pas prévu au programme (c’est de plus en plus rare depuis que j’ai créé le Dressing Idéal mais je reste néanmoins une fashionnista avec ses faiblesses^^).

Faire du shopping en quelques clics est devenu une telle évidence pour moi que je suis toujours très étonnée d’entendre dire que certains ont peur d’acheter sur internet ou ne savent pas très bien comment procéder. C’est pourtant très simple, il suffit de mettre des trucs dans son panier et de valider ses achats en donnant son adresse et son numéro de carte bleue^^(ahah).

Trêve de plaisanterie, voici mes 5 conseils pour réussir votre shopping sur internet :

Connaître sa taille et ses mensurations

On ne peut malheureusement pas essayer les vêtement sur Internet donc il vaut mieux connaître parfaitement sa taille ou ses mensurations. Si vous n’avez jamais mesuré la largeur de vos épaules ou la longueur de votre buste, c’est peut-être le moment de le faire ! Cela peut vraiment vous aider en cas de doute lorsque vous hésitez entre deux tailles. Alors oui, ça peut sembler fastidieux mais vous n’aurez besoin de le faire qu’une fois, alors à vos mètres ruban !

La plupart des e-shops proposent un guide des tailles avec les mesures type pour chaque taille. Parfois, certaines marques indiquent même quelle taille est portée par le mannequin en photo, c’est vraiment très pratique ! Par exemple pour cette robe, le site précise « Notre mannequin porte une taille 36 et mesure 176 cm ». Cela permet rapidement de comparer ses propres mensurations à celles du mannequin et d’en déduire la taille qu’il nous faut. Certaines marques vous donnent même un conseil de taille par produit. C’est le cas de Sézane par exemple. Pour cette chemise Tomboy, la marque conseille de prendre la taille en dessous si vous hésitez entre deux tailles.

Pour ma part, je regarde systématiquement le guide des tailles proposé sur les sites quand il y en a un.

Si j’ai un doute sur la taille d’un haut, je prends souvent la taille au dessus. Je pars du principe que les vêtements rétrécissent toujours un peu au premier lavage (surtout le coton ou la laine) et je préfère avoir un peu de marge pour ne pas me sentir à l’étroit.

Petit conseil bonus : acheter des marques que vous connaissez déjà !

Bien décrypter ce que vous achetez 

Ah, les déceptions du shopping sur internet ! Rassurez-vous, ça nous est arrivé à toutes. On commande une robe qui a l’air jolie en photo ou sur le mannequin et quand on la reçoit c’est la douche froide : elle est trop courte (d’où l’intérêt de vérifier ses mesures !), la couleur n’est pas la même qu’en photo ou la matière fait très cheap. Dans les pires cas, on se jure que l’on ne nous y reprendra plus ! Pourtant il y a quand même moyen d’éviter certains écueils.

Pour éviter de vous tromper et d’acheter n’importe quoi sur internet, apprenez à décrypter ce que vous êtes sur le point de mettre dans votre panier. Une robe vous plaît sur la mannequin en photo ? Consultez le détail de l’article proposé par la marque pour vérifier sa composition. Cette étape est ultra importante car c’est la composition du vêtement et sa matière qui vous donnera une idée de ce à quoi le vêtement peut ressembler « en vrai ». Une robe en polyester n’aura pas le même aspect qu’une robe en coton ou une robe en lin. Et l’aspect d’une matière est un détail très difficile à faire ressortir en photo !

Si vous n’y connaissez rien ou pas grand chose sur le sujet, sachez que je suis en train de vous préparer un petit guide des matières. Mais en attendant, faites un petit tour de votre dressing, mettez de côté les vêtements que vous préférez et prenez quelques notes, notamment leur aspect et comment le vêtement tombe sur vous, si le tissu se froisse, s’il est agréable à porter ou non. Vérifiez leur composition sur l’étiquette, cela vous donnera une idée des matières que vous devez privilégier.

Autre point important : le pays de fabrication d’un vêtement. Cela peut donner pas mal d’informations intéressantes sur l’éthique et les conditions de fabrication. Malheureusement, beaucoup de marques qui vendent en ligne n’indiquent pas cette information. Les plus transparentes sont bien souvent les plus irréprochables, ce qui est assez logique.

Pour ma part, il y a certains vêtements que j’évite d’acheter en ligne :

  • les vêtements en 100% synthétique comme le polyester ou la viscose qui font transpirer
  • les vêtements vendus sur des sites de vente privée ou sites Outlet (je vous explique pourquoi plus bas)

Commander sur des e-shops très connus qui facilitent les achats 

Si vous n’avez pas l’habitude d’acheter sur internet, je vous conseille de commencer en achetant sur des gros sites marchands très connus et spécialisés mode comme Monshowroom, ASOS, Zalando etc…

Ces sites ont plusieurs avantages : 

  • ils proposent une sélection très large et des nouveautés permanentes
  • les retours sont gratuits
  • ils proposent des réductions toute l’année ou presque

Le principal inconvénient de ces gros sites est que l’offre est tellement large et que l’on peut vite se perdre. Je vous conseille vraiment d’utiliser les filtres et les outils « affinez votre recherche » pour gagner du temps et éviter de craquer bêtement sur un vêtement qui n’est plus dispo dans votre taille.

Vous pouvez également vous abonner aux newsletters pour être au courant des nouvelles opérations spéciales ou des réassorts. Personnellement, je ne le fais plus. Je suis dans une logique de consommation raisonnée et ces newsletters sont tout simplement des incitations à l’achat. Je préfère me rendre sur les sites de moi-même lorsque j’ai un réel besoin ou que le désir d’achat nait de ma propre initiative.

Avoir le matériel nécessaire pour renvoyer facilement les articles

L’argument le plus courant que j’entends sur les inconvénients d’acheter sur internet, c’est qu’il faut renvoyer les articles quand ils ne nous conviennent pas. Je reconnais que cette tâche peut être contraignante mais croyez-moi, c’est surtout une question d’habitude et de matériel. Il est certain que si vous devez d’abord retourner toute la maison avant de trouver le rouleau de scotch et la paire de ciseaux, renvoyer un carton à l’envoyeur peut vite devenir la pire des corvées !

Alors qu’il suffit juste de :

  • acheter un dévidoir de scotch pour remballer les colis (et le ranger au même endroit avec les ciseaux)
  • déballer soigneusement l’emballage d’origine envoyé par la marque pour pouvoir le réutiliser
  • pas besoin d’imprimante pour les gros sites qui joignent toujours un bon de retour + étiquette prépayée au colis
  • aller à la poste un jour où il n’y a pas de grève (oh ça va, on peut rigoler)

Eviter les sites de vente privée ou Outlet

Fut une époque où je commandais beaucoup sur des sites de destockage comme Vente Privée.com, Bazarchic.com etc… Sur le moment, j’avais l’impression de faire une affaire mais quand arrivait le colis, j’étais presque toujours déçue ! Souvent, les vêtements que je recevais étaient mal coupés ou fabriqués dans des matières douteuses. Je me souviens notamment d’une robe Maje, jolie sur le site, mais qui était en réalité une sorte de chiffon en crêpe sans doublure et donc totalement transparente ! Je l’avais quand même payée plus de 70 euros, ça fait cher pour un chiffon, non ? Ce n’est pas forcément une arnaque mais peut-on réellement parler d’un bon plan ? Non, nous sommes d’accord.

Je reconnais qu’il peut y avoir de vrais bons plans sur des marques très connues, avec de très grosses réductions (parfois 70%) mais la plupart du temps ce sont surtout les invendus dont personne ne veut, des fins de collection datant parfois d’il y a plusieurs années et que la marque cherche à écouler. Autant de stocks disponibles dans toutes les tailles, c’est quand même un peu douteux, non ? Quelques rumeurs disent même que certains articles seraient uniquement fabriqués dans le but d’être revendus sur ces sites Outlet, d’où la qualité très médiocre.

Bref, méfiez-vous des apparences !

 

Vous aimerez aussi

La Newsletter du Dressing Idéal

Restons en contact !
Recevez mes articles et conseils directement dans votre boite email !

Je m'abonne ›

  1. Mai 28, 2018 4:58

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Certains vêtements sont confectionnés uniquement pour les soldes. Ils sont certes pas cher mais au bout de 2 lavages, je les ai vus boulocher. Je suis devenue assez méfiante sur ces prétendues bonnes affaires.
    Pour ce qui est des matières, je rejette totalement le 100% viscose qui rétrécit naturellement à chaque lavage et qui t’oblige à tout repasser (la vapeur détend le tissu et le vêtement retrouve ses deux cm manquants). Quelle galère !

    • Mai 29, 2018 12:27

      @Bébé est Arrivé !

      La viscose c’est vraiment l’horreur, en plus ça donne les cheveux électriques :d

  2. Mai 28, 2018 5:35

    Article complet et hyper intéressant, comme toujours ! J’ai aussi pris le pli d’utiliser le web pour mes vêtements, mais en ce moment mon grand kif c’est plus la location que l’achat. Et sinon il y a quand même au moins une bonne raison de continuer à acheter parfois en boutique (en tout cas hors chaînes) : soutenir les petits commerces et les gens qui se lancent, qui contribuent à rendre un quartier vivant et qui dépérissent parfois parce que les gens viennent juste faire leurs repérages (moi la première). Mais le paradoxe c’est que certains ont réussi à s’adapter en proposant leurs produits en ligne en complément !

    • Mai 29, 2018 12:30

      @Fanny

      Tu as raison, il faut soutenir les petits commerces du coin. J’ai la chance de vivre dans un quartier avec de nombreuses petites boutiques indépendantes et c’est drôlement agréable d’y faire son shopping. Les franchises type H&M ou Mango sont économiques (en dépit des aléas écologiques de la fast-fashion) mais très impersonnelles. C’est agréable d’acheter quelque chose et de pouvoir discuter un peu avec les gérants ou les vendeurs des petites boutiques !

  3. Mai 29, 2018 10:24

    Avant, j’habitais en zone rurale et le e-shop était mon quotidien shopping ! Depuis, je vis dans une grande ville, alors j’alterne ! J’aime me balader dans les magasins, essayer les vêtements et les acheter ensuite en ligne si je craque vraiment dessus ! Je me connais, ça freine mes achats compulsifs 😉 En revanche, il m’arrive de me balader sur les sites et ne pas vraiment connaitre les matières, j’ai hate de découvrir ton prochain article qui traite de ce sujet ! vraiment ! ca m’éviterai de mauvaises surprises…

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

  4. Mai 29, 2018 12:31

    Moi aussi je fais souvent du repérage en magasin pour acheter en ligne ensuite. Cela permet de se donner le temps de la réflexion et d’éviter d’acheter trop vite. Tu as tout à fait raison !

  5. Mai 29, 2018 3:04

    Ces conseils sont tops ! Je suis également une grande adepte du shopping en ligne. Je suis d’accord avec toi, il est indispensable de bien connaitre ses mensurations, au risque d’être déçue…
    Nolwenn
    http://itsnolwenn.com/

    • Mai 30, 2018 8:07

      @Nolwenn

      Oui ou alors il faut commander plusieurs tailles et renvoyer celles qui ne vont pas mais ce n’est pas possible pour tout le monde en terme de trésorerie (même si certains sites remboursent immédiatement). Il m’arrive de le faire quand les stocks sont limités et que je ne veux pas passer à côté d’un article mais c’est assez rare.

  6. Mai 29, 2018 10:14

    Article très utile comme à ton habitude Anne. Je fais un peu des deux pour ma part et c’est vrai que je prends autant de plaisir. Pour les frais de retours : je conseille de payer via Paypal car ils ont une politique de remboursement des frais de retour s’il y a 🙂
    Pour les tailles je fais comme toi : j’ai mes mensurations et je suis les conseils du site et les avis. J’en profite pour signaler Zara qui me fait bien rire : « le mannequin mesure 1,78m » et sans plus ! Hahaha ok merci ça m’aide ! Bon et en plus c’est vraiment le seul site où je trouve que les mannequins sont trop fines. Loin de moi l’idée de critiquer ou de polémiquer mais bon… alors heureusement que les retours sont gratuits! Haha

  7. Mai 30, 2018 8:11

    Oui, tu as tout à fait raison Paypal prend en charge les frais de retour (jusqu’à 12 fois par an il me semble ? à vérifier). Il faut néanmoins faire attention avec certains sites dont les retours en boutique ne sont pas possibles si tu as acheté sur l’e-shop avec Paypal. Il m’est arrivé une fois de rapporter des articles en magasin chez H&M et ils n’ont pas voulu me rembourser au motif que j’avais réglé via Paypal. Ils ont repris les articles en échange d’un avoir, sinon il m’aurait fallu renvoyer l’article par la poste. Ce n’est pas dramatique mais c’est quand même bon à savoir.
    Et sinon je suis d’accord avec toi, les mannequins ZARA sont immenses (et font tout le temps la gueule).

  8. Juin 12, 2018 1:53

    Bon article avec de bonnes idées !
    Je reviens sur le « Notre mannequin porte une taille 36 et mesure 176 cm »… cela part d’une bonne intention mais franchement c’est tellement loin du standard de la femme française. A chaque fois les vêtements sont portés par des jeunes femmes grandes ET très minces. Dans mon entourage je n’en connais pas… ah si ! Ma voisine qui est mannequin lol (et ce n’est même pas une blague).

    • Juin 12, 2018 2:21

      @Magali

      Bonjour Magali, tu as parfaitement raison, je me suis moi-même fait la réflexion en rédigeant cet article… Le site ASOS est le seul à ma connaissance à présenter des mannequins avec des morphologies différentes et qui correspondent davantage à la réalité.

Votre commentaire...

Nom

Email